Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Baseball

Retour

23 Août 2018

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

Une défaite «dégueulasse» en lever de rideau

St-Eustache 5, Hull-Volant 0

SÉRIES. «Déplorable». «Pitoyable». «Dégueulasse». Mathieu Joly n’a pas mâché ses mots après le revers de 5-0 du Hull-Volant face aux Bisons de St-Eustache.

Devant une foule massée derrière le marbre au parc Sanscartier, les favoris du stade ont manqué… de tout! De concentration, d’opportunisme, de finition. Rien n’a fonctionné dans ce premier match de séries éliminatoires entre ces deux formations.

Les qualificatifs ont fusé après la rencontre.

«On a eu (Zakary) Gignac, (Francis) Krakana, (Tyler) Charette et (Alexandre) Sabourin qui se sont présentés. On avait cinq endormis sur le terrain», a lâché le pilote gatinois qui n’a pas été avec le dos de la cuillère, visiblement irrité par la performance de ses protégés, qui doivent renouer avec l’action dans moins de 24 heures pour le deuxième duel de cette série.

«C’est déplorable. En plus devant autant de monde. Tout était pitoyable. […] C’était dégueulasse comme performance», a-t-il ajouté.

Le message est clair: Joly ne se gênera pas pour changer son alignement partant si les joueurs n’offrent pas mieux. Huit coups sûrs, mais aucun au moment opportun. Neuf hommes laissés sur les coussins et trois erreurs défensives.

Déjà contraints de devoir jouer sans deux deux gros morceaux en Rémi Patry et Marcel-Maxime Lacasse qui ont quitté pour les rangs collégiaux américains, l’entraîneur du HV a dû se passer de Manuel Laflamme (école) et Samuel Lemieux-Morrissette (blessé) pour le duel initial contre la troupe à Luc DesGroseillers.

Si au moins, il pourra compter sur Laflamme pour être à son poste sur la butte dès vendredi, Mathieu Joly s’attend à mieux des joueurs non-nommés plus haut. Sinon, il n’aura pas peur d’envoyer dans la mêlée des jeunes produits comme Sébastien Simard ou Vincent Picard, deux jeunes lanceurs.

«S’ils n’ont pas compris le message, des jeunes viendront prendre leur place demain, a laissé tomber Joly qui tournera rapidement la page sur cette partie. On se concentre sur la prochaine.»

En cinq manches de travail, Zakary Gignac a accordé sept coups sûrs, mais aucun point mérité à sa fiche. Alexandre Sabourin, Maxime Courchesne et Tyler Charrette ont terminé la rencontre avec deux coups sûrs chacun.

Chez les visiteurs, le partant Tristan Beaudin a lancé un match complet, retirant six frappeurs sur des prises.

L’action reprendra vendredi à 20h au parc Clair-Marin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média