Alerte info, cette mauvaise nouvelle qui va concerner tous les automobilistes ces prochains jours

La récente déclaration de l’OPEP laisse présager des conséquences néfastes pour les automobilistes. Voici ce qui pourrait se produire !

© Alerte info, cette mauvaise nouvelle qui va concerner tous les automobilistes ces prochains jours

Voir Ne plus voir le sommaire

L’année 2022 a été un véritable cauchemar pour les automobilistes ! On se souvient encore des longues files d’attente afin d’obtenir de l’essence. Et les allocations gouvernementales n’ont pas pu combler le déficit enregistré. Pourtant, une nouvelle situation d’urgence risque de survenir dans les prochaines semaines ! Ces quelques lignes rapportent les éléments d’analyse nécessaires !

Cette décision de l’OPEP impacte directement les automobilistes !

La situation depuis avril 2023 ne présage rien de bon pour les automobilistes ! Le pétrole a connu une hausse d’environ 5%. Depuis le début de la guerre en Ukraine, aucune élévation de ce genre n’a été enregistrée. Et ce n’est pas prêt de se terminer, eu égard des récentes déclarations !

Effectivement, les pays regroupés au sein de l’OPEP ont fait une déclaration commune en défaveur des automobilistes. L’Irak, l’Arabie Saoudite, l’Algérie, le Koweït, les Émirats Arabes Unis et l’Oman figurent parmi les nations concernées. Ce regroupement évoque une baisse dans le volume de leurs exportations.

Cette décision prendra effet dès ce mai 2023 jusqu’en décembre. Selon les explications venant de l’OPEP, la croissance mondiale a connu une baisse significative. Il faut dire que le prix du baril est passé de 120 à 80 dollars entre juin 2022 et avril 2023. À lire Automobilistes : 5 choses que vous ne devez jamais laisser dans votre véhicule en hiver

D’autre part, les relations internationales entrent également en ligne de compte, au grand dam des automobilistes. Selon les pays du Golfe, la politique diplomatique des États-Unis en est la principale cause. Ils sont implicitement obligés de former une alliance avec la Russie.

Les prix à la pompe vont-ils connaître une nouvelle recrudescence ?

Pour l’heure, les autorités n’ont effectué aucune déclaration officielle. Toutefois, des conséquences néfastes envers les automobilistes sont à prévoir. Pour mieux appréhender la situation, il faut d’abord analyser la décision prise par l’OPEP. Cette organisation prévoit de baisser sa production quotidienne d’environ 1 million de baril.

En termes clairs, presque 1% de la production mondiale va être hors de portée. D’un autre côté, l’Agence internationale de l’énergie prévoit pourtant une augmentation de la demande globale. La Chine a élaboré une nouvelle stratégie en parallèle avec son statut de premier importateur de pétrole mondial.

Par une simple déduction logique, on peut arriver à la conclusion que les prix à la pompe vont augmenter. Il s’agit ici de la loi de l’offre et de la demande. Les premières victimes, évidemment, sont les automobilistes. Mais cela devrait bientôt atteindre une envergure nationale.

D’après les experts, la baisse de production venant de l’OPEP devrait coûter environ 5 à 10 centimes pour les automobilistes. Sur la scène internationale, l’augmentation des prix est d’environ 5 à 10 dollars pour chaque baril. Les conducteurs attendent alors une solution venant du gouvernement. À lire Automobilistes, attention à ces choses prohibées en voiture en présence d’un enfant

Les mesures prises par le gouvernement vont-elles réellement aider les automobilistes ?

Il existe d’autres alternatives au pétrole venant de l’OPEP. Entre autres, le pétrole de schiste pourrait bien compenser le manque au niveau international. Mais il n’en est rien ! Les investissements effectués dans ce domaine ne permettent pas d’obtenir des résultats satisfaisants.

De son côté, le pouvoir exécutif semble avoir anticipé cette décision de l’OPEP. Ainsi, plusieurs aides financières ont été octroyées aux automobilistes. Parmi les plus notoires figure la réduction des impôts pour les mois à venir, ou encore le chèque énergie.

Accueil / Actualités / Alerte info, cette mauvaise nouvelle qui va concerner tous les automobilistes ces prochains jours