Les experts révèlent le sens de dormir les bras croisés

Découvrez la curieuse signification de dormir les bras croisés et comment cette position peut vous affecter.

© Les experts révèlent le sens de dormir les bras croisés

Voir Ne plus voir le sommaire

Notre posture corporelle pendant le sommeil peut avoir une signification. Elle a parfois été liée à des explications pseudo-scientifiques de la personnalité. Cependant, bien souvent, ce sont des causes physiques. C’est notamment le cas si vous adoptez la position fœtale durant votre sommeil. Mais cela pourrait aussi avoir des causes psychologiques. Ce qui fait référence aux états émotionnels car notre corps est le reflet de ce que nous ressentons.

Compte tenu de cela, il existe une position qui ne semble pas très confortable pour tomber dans les bras de Morphée. Malgré tout, certaines personnes l’adoptent. Il s’agit du geste impliquant de croiser les bras. Aujourd’hui, nous nous intéressons à la signification de dormir les bras croisés. Nous connaîtrons si ce fait est nocif pour la santé.

Signification des bras croisés en dormant

Dans le langage corporel, lorsque nous dormons, avoir les bras croisé a une signification précise. Nous considérons cette position de dormir comme une barrière. C’est une sorte de protection contre ce qui est devant nous. En effet, c’est pour exprimer que nous ne sommes pas d’accord sur un fait.

C’est la posture typique adoptée par quelqu’un qui se met sur la défensive. Elle exprime qu’une personne se sent dans un environnement hostile. Il existe des variables encore plus subtiles. C’est par exemple le fait de croiser un seul bras et de laisser l’autre tendu. Ou bien le croisement typique des jambes, que ce soit en position assise ou debout. À lire Astrologie : les 12 pleines Lunes de 2024, leurs noms et leur signification

Par contre, le fait de montrer les bras séparés et les paumes ouvertes témoigne de la confiance. C’est une preuve d’une attitude plus réceptive et plus honnête. Mais même lorsque nous dormons, ces postures ont à voir avec ces caractères. Après tout, les membres lâches, prouvent qu’on est dans une situation de détente. Et il faut être bien détendu pour pouvoir dormir sur ses deux oreilles.

Et sur le domaine psychologique ?

Notre subconscient est toujours présent lorsque nous dormons. Ainsi, si nous faisons un cauchemar notre corps adopte cette posture avec les bras croisés. Dans ces cas-là, il n’est pas rare que vous vous réveilliez. Vous réaliserez après que vous avez dormi de cette façon. Vous pouvez les croiser sur votre poitrine ou serrer vos genoux.

Sur le plan psychologique, vous vous sentirez à l’aise en l’adoptant avant de dormir.

Peut-être avez-vous besoin de ressentir une plus grande sécurité émotionnelle. Ainsi, vous le pratiquez déjà avant de dormir. Soyez honnête avec vous-même en laissant le hasard agir en dormant. Vous saurez alors s’il s’agit simplement d’une habitude ou s’il y a quelque chose de plus derrière.

Problèmes de santé liés à la position au moment de dormir

Cette position de dormir n’est pas du tout recommandée. En effet, croiser les bras pendant le sommeil peut provoquer des cauchemars. C’est surtout en raison de l’inconfort et de l’oppression physique que cela provoque. Même si vous n’en êtes peut-être pas conscient, en dormant de cette façon, vous exercez une pression sur la poitrine. Donc, vous pressez aussi le cœur. À lire Comment réaliser le « rituel de l’eau » miraculeux pour se purifier pendant son sommeil

En conséquence, la quantité d’oxygène qui atteint votre cerveau n’est pas aussi grande qu’elle devrait l’être. La sensation d’étouffement pourrait provoquer un véritable cauchemar. Cela pourrait notamment entraîner la paralysie du sommeil. Elle se produit lorsque le corps est sur le point de se réveiller. Mais, en même temps vous ressentez une sensation désagréable. C’est comme si vous étouffiez ou étiez entraîné par quelque chose.

De plus, même si vous vous réveillez, pendant une courte période, vous ne pouvez ni bouger ni parler. Un épisode de paralysie du sommeil peut durer entre une seconde et deux minutes. Donc vous ne devriez pas paniquer si cela vous arrive.

Cela peut apparaître en raison de mauvaises postures de sommeil. Mais des périodes de stress, un mauvais sommeil ou le non-respect d’habitudes de sommeil en sont aussi la cause. Ce qui rend votre repos difficile ! Il n’existe aucun traitement contre la paralysie du sommeil. En effet, le remède le plus efficace pour l’éviter est donc d’avoir une bonne position pour dormir.

Comment placer ses bras alors ?

La position fœtale populaire est l’une des plus courantes. En effet, dans cette position, vous serez plus à l’aise. Vous devez fléchir vos bras, les poings près de votre visage ou de votre menton, sur l’oreiller. Vous avez également la possibilité de poser vos mains sur l’oreiller, devant votre nez.

Mais évitez à tout moment de croiser les bras au-dessus ou en dessous de votre poitrine. Si vous gardez ces directives à l’esprit, vous pourrez respirer parfaitement. En effet tout l’oxygène atteindra le cerveau. Votre poitrine ne ressentira pas de pression inutile. Ce qui facilitera la respiration. Même vos articulations seront plus confortables et vos muscles ne seront plus sous tension.

Accueil / Actualités / Les experts révèlent le sens de dormir les bras croisés