Gaz : la mauvaise nouvelle vient de tomber, ce qui va changer pour le tarif réglementé dès juin 2023

Le tarif réglementé du gaz ne sera plus appliqué après le mois de juin. Qu’est-ce qu’il faut faire pour s’en sortir de cette situation ?

© Gaz : la mauvaise nouvelle vient de tomber, ce qui va changer pour le tarif réglementé dès juin 2023

Voir Ne plus voir le sommaire

Évidemment, les Français doivent se préparer à la disparition du tarif réglementé du gaz. Quoi qu’il en soit, ils doivent s’adapter à cette situation. Pour cela, il n’y a rien de mieux que de trouver la solution dès maintenant. Pour éviter d’être victime de mauvaises surprises, voici ce que vous devez faire dans les mois à venir.

Gaz : Le tarif réglementé va disparaître !

Les Français doivent faire face à une mauvaise nouvelle dans quelque temps. En effet, les tarifs réglementés de vente de gaz (TRVG) prendra fin le mois de juin prochain. Une situation qui se présente comme une douche froide pour les citoyens déjà frappés par la crise énergétique.

Désormais, ce ne sera plus le pouvoir public qui fixera les contrats de fourniture d’énergie. En d’autres termes, les fournisseurs auront le droit de fixer leurs propres tarifs.

Évidemment, cette situation aura des conséquences directes sur les abonnés de gaz. D’ailleurs, le tarif risque encore de grimper avec la crise énergétique qui persiste. Ainsi, les Français doivent trouver une solution pour y faire face. À lire C’est l’aliment économique qui peut vous aider à abaisser votre glycémie

Bien sûr, cela doit commencer par une anticipation. En effet, les nouveaux tarifs vont tomber une fois que le TRVG s’arrêtera. Ainsi, il est temps de penser à un nouveau contrat avec les fournisseurs.

Établissez un nouveau contrat dès maintenant !

Pour en savoir davantage sur le sujet, on peut se fier au baromètre de la Commission de Régulation de l’Énergie. D’après celui-ci, la meilleure chose à faire, c’est d’établir un nouveau contrat avant le mois de juillet.

En faisant ainsi, vous ne serez pas soumis automatiquement aux tarifs prévus par les fournisseurs de gaz. Par ailleurs, vous aurez aussi le temps de faire une comparaison entre les tarifs des concurrents.

Malgré la situation, le délégué général de l’Association nationale de défense des consommateurs et usager, François Carlier tient à rassurer les Français. D’après ce dernier, la transition n’impliquera pas une coupure.

Pour les abonnés de gaz d’Engie, ils seront automatiquement conduits vers une offre qui s’appelle Passerelle. Par ailleurs, l’association demande au gouvernement de maintenir le TRVG. Ce qui est loin d’être une chose facile puisque les négociations ne donnent pas de résultat jusqu’à maintenant. À lire Les experts recommandent de manger ces aliments pour prévenir la chute des cheveux

Gaz : Vous pouvez choisir entre ces offres !

Avant que le TRVG ne soit plus appliqué, les Français peuvent encore choisir entre 4 tarifs de gaz. Il s’agit des tarifs réglementés, les offres de marché à prix fixe ainsi que les offres de marché à prix indexé. À cela s’ajoutent les offres de marché avec d’autres formules. Selon votre situation, vous pouvez donc choisir entre ces derniers jusqu’au mois de juillet. Sans oublier qu’il est toujours possible de changer de fournisseur.

Mais en changeant de fournisseur, il est toujours utile d’en savoir un peu plus sur les contrats. Pour faire simple, il y a deux options qui sont proposées. Vous pouvez choisir les offres de marché à prix indexé. Dans celui-ci, le tarif peut varier en fonction du marché. Évidemment, il est toujours fixé par le fournisseur de gaz. Par ailleurs, vous pouvez opter pour les offres de marché à prix fixe. En d’autres termes, le tarif reste toujours le même durant le contrat.

Accueil / Actualités / Gaz : la mauvaise nouvelle vient de tomber, ce qui va changer pour le tarif réglementé dès juin 2023