Ticket restaurant : ce que vous devez faire avant mercredi pour éviter de perdre 145 euros

Un ticket restaurant inutilisé peut avoir des conséquences assez significatives au fil du temps. C’est ce qu’on vous explique ci-dessous !

© Ticket restaurant : ce que vous devez faire avant mercredi pour éviter de perdre 145 euros

Voir Ne plus voir le sommaire

De nombreux employés reçoivent quotidiennement un ticket restaurant en guise de repas. Mais faute de temps ou d’inattention, certains oublient de le consommer. Sur le long terme, la perte enregistrée s’élève à près de 145 euros par an. Voici alors comment faire pour troquer les anciens tickets contre des nouveaux.

Le ticket restaurant de 2022 est valide jusqu’à un certain moment !

Ceux qui utilisent un ticket restaurant sous forme de papier peuvent se réjouir. Ils ont une dernière chance d’échanger les titres qu’ils n’ont pas encore utilisés. Et ce, même si leur validité officielle a expiré depuis le 28 février dernier. Le site du service public explique tout !

Selon la plateforme d’informations, le salarié n’a qu’à remettre le ticket restaurant périmé auprès de son employeur. Le travailleur exerce ses droits et ne doit en aucun cas régler d’éventuels frais.

Toutefois, il doit le faire avant le 15 mars prochain. Passé cette date, il ne peut plus rien faire et perd une somme considérable. À lire L’habitude clé pour développer le langage des bébés que peu de parents connaissent

Le patron, quant à lui, doit se rendre chez l’organisme émetteur afin de se faire rembourser. Dans d’autres cas, le ticket restaurant peut être échangé avec un autre ayant une date valide. Dans tous les cas, c’est tout dans son intérêt.

D’après un reportage réalisé par BFM, les pertes en titres-restaurants s’élèvent à environ 700 millions d’euros. Il s’agit en moyenne de 145 euros par salarié !

Une somme astronomique, étant donné la situation économique actuelle. C’est pourquoi les informations de ce genre doivent impérativement être parvenues au grand public.

Qu’en est-il des titres virtuels ?

Outre le ticket restaurant sous forme de papier, certains établissements utilisent d’autres dispositifs. En effet, un bon nombre d’entre eux préfèrent se fier aux nouvelles technologies, surtout en matière de transaction. C’est ainsi que la carte a vu le jour afin de facilement régler l’indemnisation.

C’est le cas notamment d’Edenred, un des plus gros créateurs et distributeurs du ticket restaurant. Afin de couvrir un maximum de clients, il diversifie ses offres. Pour ceux qui utilisent la carte, la date de validité leur est envoyée par mail. À lire Ces signes du zodiaque seront les plus touchés par le dernier Mercure rétrograde

Les étapes de remboursement du ticket restaurant sont plus faciles pour les utilisateurs de la carte. Selon cet opérateur : « entre le 16 et le 31 mars, nous nous occuperons de recharger automatiquement le montant converti en solde 2023 sur votre compte ».

En termes clairs, il suffit de se rendre chez leurs locaux afin de renouveler la date de péremption. Pour d’autres, toutefois, une certaine transaction est nécessaire avant de bénéficier d’une nouvelle carte valide. Cette dernière le sera alors jusqu’au 29 février 2024.

Ticket restaurant : Comment ça marche ?

En France, il existe près de 5 millions de bénéficiaires du ticket restaurant. Ce chiffre englobe les utilisateurs de la carte ou du format papier. Le concept est assez simple : le coût de chaque repas est réparti entre le salarié et l’employeur.

Environ 50 à 60% des frais sont à la charge du patron. Le travailleur doit ensuite régler le reste.

D’autre part, le concerné peut décider d’acheter directement un repas ou, au contraire, s’offrir les ingrédients nécessaires. Dans tous les cas, le montant en question est limité à 25 euros.

Accueil / Actualités / Ticket restaurant : ce que vous devez faire avant mercredi pour éviter de perdre 145 euros