L’authenticité incarnée!

Benoit Sabourin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Présidente du Comité d’animation du Parc Maclaren (CAP) et cofondatrice de l’activité À Noël, on se rassemble!, Émilie Barrette a mille et une idées pour changer le monde et améliorer le sort de sa communauté. Elle nous en parle dans les lignes qui suivent. Entretien avec une fille de 25 ans qui refuse de s’asseoir sur ses lauriers!

1.Votre moment préféré de la journée?

«C’est le matin après avoir fini au gym! Je trouve que ça commence bien ma journée.»

2.Quel est votre plat favori?

«Une poutine, principalement du Centenaire! Sauce barbecue…» (rires)

3.Qu’est-ce qui fait qu’une communauté peut être en bonne santé?

«Ça prend plusieurs organismes communautaires et des institutions qui permettent de donner des ressources aux personnes qui ont plus de difficultés au niveau socio-économique!»

4.Avez-vous confiance dans la jeunesse?

«Oui! Je trouve que la jeunesse d’aujourd’hui est revendicatrice. Elle n’a pas peur d’exprimer ses idées et d’être fidèle à soi-même!»

5.L’enfant que vous étiez en un mot?

«Curieuse…»

6.Votre dernière pensée avant de vous endormir?

«Je pense à tout ce que j’ai à faire le lendemain!»

7.Un trait de caractère que vous voudriez modifier à votre personnalité?

«Je suis parfois trop spontanée… Je n’ai pas de filtre.»

8.La relève pour le bénévolat semble en voie d’extinction. Quelle serait votre solution pour régler le problème?

«Ça serait de conscientiser les jeunes dès le secondaire! On pourrait imposer des heures de bénévolat pour que les jeunes voient les bienfaits que ça fait! Il faudrait que ce soit selon leurs intérêts. Il faudrait aussi qu’ils aient des mentors. Dans mon cas, ce sont des personnes comme Karine Desaulniers ou René-Paul Lafrance, qui se sont beaucoup impliquées dans la société, qui m’ont inspirée.»

9.Quelle est votre devise?

«Qui risque rien n’a rien! Il faut écouter sa petite flamme en dedans et aller de l’avant.»

10.Votre mauvaise habitude?

«Fumer…»

11.Quel était votre rêve d’enfance?

«Changer le monde!»

12.Qu’est-ce qui vous met mal à l’aise?

«Les gens qui sont mal à l’aise.»

13.Un talent que vous aimeriez avoir?

«Une bonne mémoire… Je n’ai pas de mémoire et des fois, au niveau des connaissances, ça peut me limiter!»

14.L’adolescente que vous étiez en deux mots?

«Revendicatrice et disciplinée dans mes études.»

15.Pour vous, la liberté c’est…

«C’est d’être fidèle à soi-même et d’écouter ses envies!»

16.Si vous pouviez être téléportée immédiatement, où iriez-vous?

«J’irais voir ce qui se passait dans le temps de la Révolution tranquille. La politique était beaucoup plus intéressante… Les politiciens avaient du charisme! J’aimerais voir ce que René Lévesque faisait pour comprendre ce qu’il a changé aujourd’hui...»

17.Une odeur que vous détestez?

«Le caoutchouc brûlé…» (rires)

18.Votre astuce pour réduire le décrochage scolaire, ce serait quoi?

«Il faudrait que tous les élèves cernent une passion. Peu importe laquelle, il faudrait qu’elle soit intégrée dans leur cheminement scolaire.»

19.Qu’est-ce qui vous met les nerfs à vif?

«Les gens qui sont hautains et superficiels.»

20.Quel est votre côté quétaine?

«J’aime les vieilles chansons françaises…»

21.Qu’est-ce vous reportez toujours à plus tard?

«Apprendre l’anglais et approfondir mes connaissances en histoire…»

22.Que pensez-vous des gadgets technologiques de dernière heure?

«Je pense que c’est bien pour un certain profil de personnes. Moi, ça ne m’intéresse pas, mais beaucoup de gens sont passionnés par ça et tant mieux pour eux!»

23.Que manque-t-il au Québec présentement?

«Un réflexe de solidarité et d’entraide qui peut être aussi simple que de remercier les gens ou d’aider son voisin à pelleter! Il y a aussi un besoin de rassemblement et de mobilisation qui est nécessaire! Les gens ont souvent tendance à critiquer mais ne font rien…»

24.Quelles sont les trois choses nécessaires à votre bonne santé mentale?

«Il faut que je sois entourée de ceux que j’aime et que je reste authentique. J’ai aussi besoin de vider mes émotions et de me dépasser par l’entremise de mon entraînement!»

25.Dans 10 ans, vous serez…

«J’espère que je serai aussi inspirante que mes modèles que sont Karine Desaulniers et René-Paul Lafrance!»

26.Un objet que vous conserverez toute votre vie?

«Mon album photo de mon adolescence.»

27.Si vous pouviez entrer dans la peau d’une célébrité l’instant d’une journée, qui choisiriez-vous de devenir?

«René Lévesque, pour comprendre comment il pensait… C’est un bonhomme qui m’intrigue!»

28.Votre solution à la pauvreté, ça ressemble à quoi?

«Ça serait d’offrir des outils et des ressources à toutes les personnes qui sont défavorisées pour les amener à se trouver un emploi.»

29.Les téléréalités, vous en pensez-quoi?

«Je trouve ça drôle parce qu’il y beaucoup de monde qui portent des jugements sur les téléréalités et qui disent que c’est ridicule parce qu’on apprend rien… Je trouve que c’est divertissant, ça fait du bien et ça change les idées. Il y a quand même une analyse des relations interpersonnelles qui peut être faite avec ça!»

30.L’engagement communautaire, ça vous apporte quoi?

«C’est une valeur ajoutée à la communauté… C’est trippant parce que tu côtoies plein de gens différents. Tu fais ça avec du monde allumé et passionné! C’est aussi de voir la communauté qui interagit ensemble… C’est le sentiment d’appartenance qui prend effet avec ça!»

31.Quelle est votre plus grande peur?

«J’ai 1000 peurs, mais ma plus grande, c’est le noir.»

32.Pour vous, la magie, c’est…

«C’est de faire sourire quelqu’un ou de faire plaisir quand c’est imprévisible.»

33.Nous sommes samedi soir, vous n’avez rien de prévu. Que faites-vous?

«Avec mon chum, j’invite mes amis à prendre une bonne bouffe chez-nous avec une bouteille de vin!»

34.Qu’est-ce que vous possédez de plus précieux?

«Mon entourage.»

35.Combien d’heures dormez-vous en moyenne par nuit?

«Sept!»

36.La plus grande chanson à jamais?

«Une mère, de Lynda Lemay… J’aime bien!»

37.Une émission de télévision qui vous cloue au divan?

«Les Invincibles! J’ai les coffrets chez-nous. C’est mental!»

38.Sommes-nous trop aseptisés de nos jours?

«Oui! Des fois, il y a des situations qui sont extrêmes mais il faut faire confiance à la vie.»

39.Si vous aviez 1 M$ à investir dans votre communauté, où investiriez-vous cet argent?

«J’orienterais ça vers les gens qui sont pauvres et seuls! Je ne sais pas ce que je ferais exactement mais j’essayerais de créer un organisme avec ce genre de personnes pour organiser des activités…»

40.Ce que vous aimeriez qu’on dise de vous?

«Que je suis une personne vraie et drôle… Parce qu’être drôle, ça embellit le quotidien des personnes!»

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires