L’âge d’or marche pour une 23e année

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

À l’heure où le vieillissement de la population s’accroît et que le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus au Québec (1 254 000) a surpassé la catégorie des 15 ans et moins, sensibiliser l’âge d’or à la pratique régulière d’activités physiques prend plus que jamais son sens.

Depuis 1990, la Marche Viactive poursuit cet objectif en réunissant plusieurs dizaines d’aînés de l’Outaouais pour un parcours à pied dont la distance varie selon les capacités des gens.

Organisée en marge du programme Viactive de Kino Québec, lequel est soutenu par l’Académie des retraités de l’Outaouais (ARO), la Conférence régionale des élus de l’Outaouais (CRÉO) et l’Agence de santé et des services sociaux, l’événement a rassemblé cette année près de 480 marcheurs de 50 ans et plus.

De Thurso à Maniwaki en passant par La Pêche, Shawville, Fort-Coulonge ou Gatineau, les regroupements (organismes, résidences pour personnes âgées, etc) qui ont répondu à l’invitation mercredi provenaient de partout sur le territoire de la région.

La marche, dont le site diffère année après année, est une façon de féliciter les gens pour leur participation aux séances Viactive, lesquelles permettent de faire la promotion de la santé physique et mentale des aînés.

Malgré une météo moins clémente que prévu, les organisateurs étaient ravis du déroulement des choses. «Le but ultime, c’est que les gens demeurent en forme, et ce même s’ils sont à la retraite. Il faut briser l’isolement chez les 50 ans et plus car il y en a encore beaucoup trop qui ne bougent pas. Non seulement cela a des bénéfices sur la santé physique, mais ça aide aussi de rester sain d’esprit», soutient la directrice générale de l’ARO, France Caouette.

«Le but ultime, c’est que les gens demeurent en forme, et ce même s’ils sont à la retraite. Il faut briser l’isolement chez les 50 ans et plus car il y en a encore beaucoup trop qui ne bougent pas» France Caouette, directrice générale, ARO

Même si l’état de santé est souvent l’élément-clé pour expliquer la sédentarité des personnes âgées, Mme Caouette indique qu’il y a moyen d’y remédier. «Certains disent qu’ils ne sont pas capables de bouger, mais malgré tout, on a le programme Viactive personnalisé, entièrement adapté pour ces gens qui éprouvent des difficultés. On essaie de satisfaire tout le monde», indique-t-elle.

Comptant quatre regroupements en 1988, le programme Viactive en a maintenant dans son giron près d’une centaine, ce qui totalise 1900 aînés. Environ 6000 séances d’activités physiques sont offertes par an, ce qui représente au-delà de 10 000 heures de bénévolat pour les 230 animateurs.

Selon Statistique Canada, le Québec a une population plus âgée que celle de l’ensemble du pays avec un âge médian de 41,4 ans et une proportion de personnes âgées de 65 ans et plus se chiffrant à 15,7%. D’ici 20 ans, cette statistique pourrait atteindre 26%, selon les prévisions démographiques.

Organisations: Viactive de Kino Québec, Académie des retraités, Conférence régionale des élus CRÉO Agence Statistique Canada

Lieux géographiques: Thurso, Maniwaki, La Pêche Shawville Gatineau Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires