Tout baigne dans l’huile pour le Crossroads Blues Band

Benoit Sabourin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

À peine revenus d’un périple mémorable au Festival de Québec le week-end passé, les membres du Crossroads Blues Band s’apprêtent à une vivre une autre aventure tout aussi excitante alors qu’il envahiront vendredi soir la scène Loto-Québec du Festival d’été Buckingham en Fête, armés d’une section de cuivres.

Ron Holdich, Ken MacMillan, Marc Charbonneau, Carl Bastien et Mike Berndt, quelques instants avant d’entrer sur scène au Festival de Québec.

Pas de doute, les gars sont excités présentement. Après avoir flirté avec pas mal de bars de l’Outaouais ces dernières années, la formation composée de Marc Charbonneau (voix et harmonica), Ken MacMillan (batterie), Ron Holdich (guitare et voix), Mike Berndt (basse) et Carl Bastien (clavier) entonnera vendredi un nouveau chapitre de sa jeune histoire.

Formé en mai 2010, le groupe lancera officiellement son premier opus, une galette de 11 pièces baptisée Everyday I Have The Blues. Dix reprises bien léchées et une composition originale se retrouvent sur le disque dont l’enregistrement a été réalisé en octobre 2011 au Victor Studio de Montréal.

Les festivaliers pourront entendre son intégralité vendredi en direct du parc Maclaren. Le Crossroads Rythm & Blues Revue – il s’agit du nom du spectacle – mettra aussi en vedette Normand D’Aoust (claviériste remplaçant de Carl Bastien), Maurice Préfontaine (saxophone), Ed Lister (trompette), Nic Carey (trombone) et Rachelle Behrens (choriste).

«C’est vraiment du roots de blues, lance Marc à propos du disque. Ce qu’on va jouer vendredi à Buckingham en Fête, c’est vraiment l’album au complet, pas une toune de moins, pas une toune de plus

«C’est une nouvelle expérience pour nous, ajoute Ken, à propos de la section de cuivres qui s’ajoutera au quintette original. Ça devrait bien sonner.»

Avec sa récente prestation à Québec, le groupe a réussi à se faire remarquer dans la capitale nationale. Des exemplaires du disque ont été vendus en bonne quantité. Le band a d’ailleurs reçu une invitation pour revenir l’an prochain. Comme quoi les choses commencent à drôlement bien aller.

«On ne fait pas ça pour l’argent, raconte Ken MacMillan, sourire aux lèvres. On aime ce qu’on fait et c’est ça l’important. Mais quand tu as la chance de jouer à Buckingham en Fête ou au Festival de Québec, c’est super. Ça peut peut-être nous ouvrir des portes pour d’autres types de spectacles. Quand tu peux présenter ton pedigree et qu’il y a plusieurs choses dessus, tu as plus de chances. Dans le fond, l’important c’est d’avoir un pied dans la porte.»

Le Crossroad Blues Band à Buckingham en Fête dès vendredi à 19h30 au parc Maclaren. Info pour bracelets passeports: www.buckinghamenfete.qc.ca. Info pour vente d’albums: http://crossroadsbluesband.weebly.com/.

Lieux géographiques: Buckingham, Fête, Parc Maclaren Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires