Cette petite voix qui nous parle…

Marie-Eve
Marie-Eve Bouchard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Michèle Cyr propose un guide pour mieux écouter son intuition

On a tous quitté la maison en se disant qu'on oublie quelque chose ou encore fait un choix qui s'est révélé la mauvaise décision en se disant: "J'aurais dont dû m'écouter… " Qu'on l'appelle intuition ou pressentiment, on aurait souvent avantage à écouter cette voix intérieure comme l'a fait Michèle Cyr en rédigeant son livre La petite voix, justement sur cet outil à la portée de tous.

Selon Michèle Cyr, il suffit d'un peu de pratique pour que cette petite voix se manifeste lorsqu'on a besoin d'elle.

Elle a elle-même testé le principe pour la rédaction de ce livre. «En fait, La petite voix devait être le premier livre, mais une suite d'intuitions m'a permis de vivre un certain synchronisme. Si bien que j'ai écrit Que la force d'attraction soit avec toi. Quelque temps avant la parution du best-seller Le Secret, qui est devenu un formidable appui à mon livre… Puis, finalement, La petite voix est revenue.»

Michèle Cyr ne cache pas que l'écriture de ce guide, qui se veut pratique avant tout, n'a pas été une mince tâche. «Pour le premier, ce fut trois mois d'écriture. Alors que celui-là, j'ai dû le travailler et le retravailler.» «J'ai longtemps cru que je n'avais pas d'intuition», confie la comptable agréée de formation devenue aujourd'hui coach d'affaires. Je pensais qu'il n'y avait que les gens créatifs qui pouvaient en avoir. C'est en travaillant dans le monde des magazines que j'ai réalisé que je pouvais moi aussi en avoir. Puis, je me suis mise à l'utiliser de plus en plus», confie celle qui est prête à tout chambouler selon ce que lui dicte cette petite voix.

Mme Cyr concède que d'écouter cette voix intérieure a quelque chose d'irrationnel. «On est plutôt habitué de s'en remettre à notre hémisphère gauche du cerveau.» Pas facile non plus de dire aux autres qu'on refuse d'embarquer dans tel projet ou qu'on décline une invitation sur le simple coup d'une intuition… «On a peur d'avoir l'air fou. Mais si on recule en arrière, notre intuition nous a rarement trompés. Puis, les intuitions sont là pour nous remettre en question. Nous forcer à nous questionner sur ce qui nous fait peur ou refuser quelque chose.» À l'aide de faits vécus et d'exercices, l'auteure propose d'initier ses lecteurs à écouter cette voix intérieure et surtout à l'interpréter. Pour y arriver, Mme Cyr propose une démarche simple découpée en quatre étapes. «Elle ne se manifeste pas de la même façon pour tout le monde. Parfois, on peut sentir, savoir, entendre ou voir des choses. Le but, c'est de savoir de quelle façon elle se manifeste pour nous.»

Pour Michèle Cyr, l'idéal c'est d'arriver à utiliser ses intuitions et sa raison. «Utilisons les deux, sinon on se prive de 50% de nos facultés.» Et cela demande de la pratique… «Utiliser son intuition nous permet de nous reconnecter avec ce que l'on est. Il faut apprendre à prendre le temps de se questionner, de se dire comment je me sens aujourd'hui, d'aller au-delà du rationnel. Un peu comme lorsqu'on ouvre un GPS.»

Les avantages qu'a retirés Michèle Cyr à écouter davantage son intuition sont énormes. «C'est pour ça que j'ai décidé d'écrire sur le sujet. La qualité de mes décisions est meilleure, plus en accord avec qui je suis moi. Même si parfois ce ne sont pas des décisions faciles.»

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • ahmed ouamer houria
    12 février 2010 - 10:15

    tres interessant

  • ahmed ouamer houria
    12 février 2010 - 10:15

    tres interessant