Un tableau principal tout sauf banal aux Futures Banque Nationale

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les amateurs de tennis seront servis à souhait d'ici dimanche au quatrième tournoi Futures Banque Nationale de Gatineau, à la Sporthèque. Tennis Canada a levé le voile lundi sur un solide tableau principal dans lequel on retrouve 32 joueurs d'une quinzaine de pays.

Le tableau principal est révélé au Tournoi Futures Banque Nationale de Gatineau

En plus du Canadien et cinquième tête de série Philip Bester (507e au classement ATP), les tennisman Ivo Klec (Slovaquie, 327e), Jean-Noel Insausti (France, 454e), Miloslav Mecir (Slovaquie, 484e), Todd Paul (États-Unis, 504e) et David Rice (Royaume-Uni, 513e) seront à surveiller.

Parmi les cinq autres représentants de l'unifolié, notons la présence des Québécois Mathieu Fortin-Thibaudeau et Jean-François Bérard. Tenu à l'écart des courts pendant un an à la suite d'une hernie discale, le premier effectue un retour au jeu et espère se rendre le plus loin possible malgré un tableau fort relevé.

L'athlète de 22 ans de St-Georges-de-Beauce a obtenu une wild-card de Tennis Canada. «Je veux y aller match par match, point par point», de dire le joueur classé 1580e au niveau professionnel. Il jouera aussi en double en compagnie de David Marcotte, de St-Jérôme.

Pour le directeur exécutif du tournoi, Catalin Tudorache, il est clair que l'événement vaut le détour. «Ce sont tous de très bons joueurs qu'on accueille ici cette semaine, alors ça vaut vraiment la peine de venir les voir en action. Le calibre est plus haut que l'an dernier», dit-il.

Les organisateurs souhaitent que les gradins soient remplis. «La météo s'annonce bonne alors on a bon espoir que les gens répondent à l'appel et viennent voir les matchs. C'est une expérience unique. C'est différent de la Coupe Rogers, à Montréal. Ici, vous serez tellement près d'eux que vous sentirez presque leur souffle, leur pouls», s'exclame M. Tudorache.

«C'est une expérience unique. Ce différent de la Coupe Rogers, à Montréal. Ici, vous serez tellement près d'eux que vous sentirez presque leur souffle, leur pouls» Catalin Tudorache, directeur exécutif du tournoi

Notons qu'aucun des quatre joueurs de l'Outaouais qui avaient obtenu un laissez-passer pour l'événement n'a réussi à se rendre plus loin que l'étape des qualifications. Le jeune protégé de Tennis Outaouais Performance (TOP), Nicolas Vincent, qui en était à deuxième participation, a plié bagage au premier tour, tout comme tandis que Michael Tousignant et Nemanja Babic. Quant à Ossama Zouglami, il s'est fait montrer la porte de sortie à son second duel.

Des bourses totalisant 10 000$ sont en jeu à ce tournoi d'envergure internationale. Les demi-finales du simple et du double seront présentées samedi, alors que les finales sont à l'horaire dimanche.

Informations, calendrier des matchs et résultats: www.tenniscanada.ca

Organisations: Futures Banque Nationale, Philip Bester

Lieux géographiques: Slovaquie, France, États-Unis Royaume-Uni Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires