Une première victoire méritée!

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’Intrépide de Gatineau a mis fin à sa séquence de défaites, remportant au Palais des Sports son premier match de la saison par le pointage de 6-2 contre les Élites de Jonquière.

L’Intrépide a finalement enregistré sa première victoire de la saison, dimanche.

Après cinq défaites consécutives, la formation gatinoise a ajouté deux points à sa fiche personnelle. Même si elle n’avait enregistré qu’un point sur une possibilité de dix, ce n’est pas l’effort qui manquait lors des précédentes rencontres, avait noté l’entraîneur-chef André Cayer.

Dimanche, l’Intrépide a démarré la partie en force avant de produire quatre buts lors de la période médiane. «Dans l’ensemble, on a connu une fin de semaine positive. Lors du match d’aujourd’hui, les joueurs ont démontré de belles émotions sur la glace. On a capitalisé sur nos chances et l’avantage numérique nous a permis de nous garder dans le match.»

Olivier Schingh-Gomez portait le pointage à 2-1 en début de deuxième période avant de voir Philippe Pelletier-Leblanc inscrire ses deux premiers buts de la saison. Julien Pelletier (à deux reprises) et Guillaume Coovi-Sirois ont été les autres marqueurs de l’Intrépide. Du côté des Élites, Tommy Lapierre et Simon-Claude Blackburn ont trompé la vigilance de Nathan L’Écuyer.

Les unités spéciales ont fait la différence. Les visiteurs ont inscrit deux de leurs six buts en supériorité numérique et ont neutralisé les sept occasions des Élites avec un homme en moins. «Samedi, on n’a pas été capable d’en faire autant. Trois de nos tirs ont atteint les poteaux», a-t-il spécifié.

Samedi, les locaux ont réussi à marquer un but dans chacune des situations. En marquant avec 2:10 à jouer en troisième, Coovi-Sirois a empêché le gardien Keven Bouchard de signer son premier blanchissage.

Autre point à travailler au cours des prochaines semaines: les batailles à un contre un. «On aurait pu être plus agressif sur la rondelle. Mais ça c’est quelque chose qui se bâtit au quotidien durant les entraînements et les parties. On va devoir travailler sur ce point durant les prochaines semaines», a-t-il ajouté.

L’Intrépide jouera ce week-end devant ses partisans. Vendredi soir, il accueillera le Rousseau-Royal de Laval-Montréal (4-1) et deux jours plus tard, ce sera au tour des Vikings de St-Eustache (3-3) d’être en visite à l’aréna Baribeau.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires