Une période suffit pour l’Intrépide

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les joueurs de l’Intrépide ont été de véritables guerriers, dimanche après-midi à l’aréna Baribeau, lorsqu’ils ont vaincu les Vikings de St-Eustache par la marque de 6-2.

L'Intrépide a savouré sa deuxième victoire, dimanche.

Les Gatinois ont démontré de l’intensité dès les premiers instants et ce jusqu’à la fin de la rencontre. Ils ont inscrit quatre buts dès les vingt premières minutes et n’ont jamais eu à regarder derrière eux.

«On est satisfait du travail de nos joueurs. Ils ont bataillé avec l’identité qu’on veut se donner comme équipe du début jusqu’à la fin du match. Ils ont été solides dans leurs mises en échecs», affirme André Cayer, pilote de l’Intrépide.

Il ajoute que ces protégés ont gardé les choses simples qu’ils ont foncé au filet et ont gagné leur bataille à un contre un. Au passage, il félicite la performance de son cerbère Antony Clément. «On a mis en pratique les points faibles de nos autres matchs», spécifie-t-il.

Quatre buts en une période. Six au total. Ils ont mené leurs adversaires 32-23 en termes de tirs aux buts et n’ont pas montré un signe de relâchement, selon les dires de leur entraîneur. Des points négatifs? «Je crois que le seul point négatif, c’est notre fiche», déclare-t-il avec un sourire.

Même s’il a énoncé cette phrase avec une pointe d’humour, le constat demeure vrai. L’Intrépide a deux victoires en neuf rencontres, mais aucune de ses sept défaites n’a été par une marge supérieure à deux buts. Pour Cayer, le résultat de cette rencontre signifie que l’effort a fini par payer.

Pour les prochaines pratiques, il souhaite que son club se concentre un peu plus sur les sorties le long des bandes et encore plus important qu’il exécute les jeux plus rapidement. «On évolue tranquillement pas vite.»

Résumé du match

Jonathan Bourcier a ouvert le pointage rapidement et Philippe Pelletier-Leblanc a doublé le pointage en avantage numérique. Dans la même période, Rock-Antoine Gagné a envoyé David Richer aux douches. Ce dernier avait des chiffres impressionnants avant la partie: quatre victoires en cinq départs, une moyenne de buts alloués 2,77 et un pourcentage d’efficacité supérieur à 91%.

À peine cinq minutes plus tard, son remplaçant Charles-Olivier Lajoie-Giguère n’a rien pu faire face à un jeu bien tricoté des Gatinois, complété par Julien Pelletier. Mathieu Amyot a inscrit l’autre but de l’Intrépide.

L’ailier droit Gabriel Gagné a été l’unique buteur des Vikings, battant à deux reprises Antony Clément. Ce dernier a arrêté 21 tirs dirigés vers lui. À l’autre bout de la patinoire, les deux cerbères de St-Eustache n’ont stoppé que 26 rondelles.

Gatineau sera sur la route pour ses trois prochains matchs. Il affrontera les formations de Lévis (le vendredi 5 octobre), du Séminaire St-François (le samedi 6 octobre) et du Lac St-Louis (le vendredi 12 octobre) avant de revenir à la maison.

Lieux géographiques: Gatineau, Lévis

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires