Sections

Hydropothicaire débute la construction de sa nouvelle serre


Publié le 12 octobre 2017

Le député Steven Mackinnon, le PDG d'Hydropothicaire Sébastien St-Louis, le maire de Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin, le président du CA d'Hydropothicaire Michael Munzar, le conseiller Marc Carrière et le député Greg Fergus lors de l'inauguration des travaux.

©Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

EXPANSION. La société Hydropothicaire débute officiellement les travaux de construction de leur nouvelle serre de 250 000 pieds carrés, d'une valeur de 25 millions $, qui permettra la création de 100 emplois à temps plein.    

L'entreprise, basée à Masson-Angers, verra sa capacité de production totale de marijuana augmenter à 300 000 pieds carrés, ce qui lui permettra de produire 25 000 kg de cannabis séché par année. L'effectif total de la Société augmentera à 200 employés et les personnes demeurant dans le secteur seront priorisées lors de l'embauche, informe l'entreprise. «Par l'expansion de notre capacité de production, nous affichons résolument notre intention d'affirmer notre présence déjà très forte sur le marché de la marijuana médicale et de jouer un rôle de premier plan sur le marché de la marijuana récréative légale pour adulte», lance le PDG d'Hydropothicaire, Sébastien St-Louis, qui est conscient que la consommation de la marijuana comporte certains risques. «Ce sont des produits qui doivent être traités avec respect et surtout avec une responsabilité sociale», estime-t-il en précisant que son entreprise ira à l'écoute de la communauté dans les prochaines semaines afin de formuler un Plan de responsabilité sociale corporative québécoise.«Nous sommes le seul producteur autorisé au Québec et nous avons l'opportunité devant nous d'être un leader mondial, non seulement en production de cannabis, mais en produits avancés, en innovation, en recherche et développement et en création d'une nouvelle industrie au niveau du monde», affirme M. St-Louis.

Le PDG Sébastien St-Louis souhaite que son entreprise joue un rôle de premier plan sur le marché de la marijuana récréative.
Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

Les représentants de la Ville de Gatineau se réjouissent de voir de nouveaux emplois disponibles dans le secteur. «Pour l'est de Gatineau, c'est une grande nouvelle puisqu'on veut des emplois partout à Gatineau et on en veut ici. Plusieurs familles vont pouvoir gagner leur vie dans une industrie qui a de l'avenir», souligne le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, qui entend appuyer Hydropothicaire dans ses démarches futures. «Hydropothicaire s'est inclus dans notre communauté comme des vrai. […] Hydropothicaire est maintenant un indispensable dans la revitalisation de notre Masson. Avec la création d'emplois, ce sont des retombées économiques dans notre secteur qui en avait grandement besoin», fait savoir le conseiller municipal de Masson-Angers, Marc Carrière.

Nous sommes le seul producteur autorisé au Québec et nous avons l'opportunité devant nous d'être un leader mondial.

Sébastien St-Louis

Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

Les députés fédéraux présents, lors de la pelletée de terre officielle, estiment qu'Hydropothicaire aura un grand rôle à jouer au niveau du marché récréatif à venir. «Chaque dollar d'activité économique généré par Hydropothicaire, c'est un dollar de moins en activité économique dans le crime organisé», indique le député fédéral de Gatineau Steven Mackinnon qui informe que le gouvernement agira afin d'assurer une consommation responsable du cannabis une fois qu'il sera légalisé. «Cette compagnie ici, c'est la seule au Québec. C'est le leader québécois. J'ai totalement confiance qu'on va faire de grandes choses ici […] Quand la légalisation va arriver, cette compagnie va être l'exemple à suivre pour les autres compagnies», ajoute son collège, Greg Fergus, député fédéral de Hull-Aylmer.

La construction de la nouvelle serre d'Hydropothicaire devrait être terminée au 1er juillet 2018, soit la date prévue pour la légalisation de la marijuana récréative pour adultes.