Sections

Du stationnement payant proposé près du centre sportif

Des horodateurs et une tarification en lien avec la densité dans la nouvelle politique 


Publié le 12 septembre 2017

boulevard de la Cité

©Tc Media- Yannick Boursier

Le stationnement à Gatineau pourrait changer beaucoup dans les prochaines années alors que la Ville envisage de rendre payant le stationnement dans le secteur de la Cité et modifier la tarification en lien avec la densité.

Ces changements font partie de la Politique de stationnement présenté aux élus mardi après-midi et qui fera l'objet d'une consultation dans les prochains mois pour expliquer les changements.

Dans un premier temps, la Ville envisage de prendre le virage technologique qui est souhaité par plusieurs depuis quelques années pour le stationnement sur rue ou hors rue. Ce dernier fonctionnerait avec des horodateurs et des applications mobiles.

Pour éviter des coûts importants, Gatineau pourrait se tourner vers la Ville de Québec qui s'est dite prête à partager son application de stationnement.   

Dans sa politique, l'administration propose l'ajout de stationnement payant dans le secteur de la Cité, sur rue et dans le futur stationnement étage prévu pour le complexe de quatre glaces.

Tarification

En ce qui concerne la tarification future pour le stationnement, l'administration propose une tarification en lien avec la densité de population ou d'emplois. Le coût serait ainsi plus élevé dans les secteurs de forte densification.

La Ville pourrait aussi prévoir une tarification à échelle selon le temps que les automobilistes resteraient stationnés. Le prix à l'heure augmenterait au fur et à mesure du temps passer au même endroit par un automobiliste.

La Ville propose aussi une variation de la tarification selon la demande de stationnement en changeant les coûts selon la période de la journée ou les événements.

Économie de partage

La nouvelle politique de stationnement proposée par les services laisse une première place à l'économie de partage, en proposant que les citoyens puissent louer leur espace de stationnement à la maison à une autre personne.

L'administration proposait cette avenue pour toute la ville de Gatineau dans le but de diminuer le stationnement dans les rues près des stations d'autobus, les hôpitaux et autres endroits semblables.

Il était toutefois indiqué que cette proposition ne devrait pas s'appliquer au centre-ville, puisque l'administration affirmait qu'il n’y avait pas de besoins supplémentaires en stationnement. Finalement, à la demande de plusieurs élus, dont la conseillère du secteur, Denise Laferrière, cette mesure sera aussi regardée pour le centre-ville lors des consultations publiques.