Rapper pour faire bouger le français


Publié le 26 mars 2017

Xavier Charron-Leclerc

©Photo : TC Media - Laurence Gagnon

RAP. C’est le jeune rappeur Xavier Charron-Leclerc, alias Xav Charron, qui a remporté le concours vidéo cellulaire organisé par Impératif français. 

«C’est toujours quelque chose qui m’a intéressé, donc c’était l’occasion pour moi de partager le rap dans un contexte culturel où les gens s’intéressent peut-être moins à ça.»

Le concours consistait à envoyer une vidéo cellulaire d’une minute sur un sujet touchant le français. Xavier Charron-Leclerc, étudiant au Cégep de l’Outaouais, y est allé d’un rap sur l’importance de faire bouger la langue.

«Pour moi, le rap c’est une passion, pas une reconnaissance. Je pense que les francophones qui chantent en anglais c’est surtout pour rejoindre plus de monde et avoir de la reconnaissance. Moi, ce que je veux c’est passer un message. Je rap pour moi-même, pas pour les autres.»

Selon le jeune homme de 16 ans, la langue française n’est pas plus menacée à Gatineau qu’ailleurs. Toutefois, c’est au niveau culturel qu’il est inquiet.

«Je pense que le français est menacé surtout pour les artistes de Gatineau. J’ai des gens dans mon entourage qui essaye de percer et ils vont aller vers l’anglais justement pour ça. Je pense que le français est surtout menacé dans le contexte culturel à Gatineau, mais pas au niveau social.»

Et xav Charron a des idées. Il propose notamment de faire davantage de projets culturels en français, afin d’initier les futurs artistes à faire de même. Ainsi, des exemples de réussites en français seraient privilégiés dans la réflexion artistique.

Une chose est sûre, la préservation de la langue est un enjeu qui touchera particulièrement les prochaines générations.

«C’est plate à dire, mais je ne pense pas que les jeunes pensent au français à long terme. Je ne pense pas que beaucoup de gens sont prêts à faire des actions pour protéger la langue. Je pense que tout le monde l’a dans son cœur, mais peut-être pas assez pour la protéger.»